Tous les peintres espagnols ne s’appellent pas Picasso

14 cm x 20,5 cm
112 pages
ISBN 978-2-7466-9743-0
15 euros
Si vous souhaitez acheter  ce livre, contactez  www.gabrielsandoval.fr

Gabriel Sandoval

Avec ce roman nourri des souvenirs, souvent facétieux, d’une enfance heureuse au sein d’une famille d’exilés espagnols dans les années soixante à Toulouse, Gabriel Sandoval rend un hommage tendre et pudique à ses parents, Feli et Gabriel, personnages charismatiques sans le vouloir, nobles de cœur et d’âme.

Devenu adulte et orphelin, il revient sur les traces de son passé et de celui de son frère Bernardo, et se prend à rêver, à revoir, à revivre.

« L’histoire est éternelle, comme un ami, un amour que l’on croyait perdu, une étreinte fragile qui vous a fait pleurer les larmes d’un bonheur que l’on avait là, tout près. »

Fermer le menu